Press Release 06 févr. 2019

Heather Humphreys, ministre irlandaise des Affaires, des Entreprises et de l'Innovation, et IDA Ireland, l'agence de promotion des investissements directs étrangers (IDE) du gouvernement irlandais, ont annoncé aujourd'hui que le taux d'emploi des entreprises clientes avait atteint 229 057 salariés. Les résultats des IDE ont dépassé les objectifs fixés par le gouvernement et qui figurent dans la stratégie Winning d'IDA Ireland en matière d'investissements directs étrangers entre 2015 et 2019.

Afin de mettre en contexte ces résultats, les clients d'IDA ont généré deux fois et demie d'emplois en plus sous la stratégie Winning, axée sur les IDE, que lors des quatre premières années de la stratégie précédente entre 2010 et 2014. Parmi ces emplois, 58 % étaient établis en dehors de Dublin en 2018, un record pour l'organisation qui enregistre plus de postes créés dans les régions qu'au cours des 17 dernières années.

Saluant les résultats, Heather Humphreys, ministre irlandaise des Affaires, des Entreprises et de l'Innovation a déclaré : « Les chiffres record enregistrés par l'IDA en 2018 soulignent les performances excellentes de l'Irlande dans sa capacité à attirer des IDE. Cette hausse conséquente du taux d'emploi est d'autant plus impressionnante compte tenu du marché mondial très compétitif en matière d'IDE dans lequel opèrent l'Irlande et l'IDA. Le gouvernement continuera à œuvrer en 2019 pour que l'Irlande garde son statut de destination prisée des sociétés étrangères qui cherchent à investir ou à développer leur présence en Europe. »

« Je tiens notamment à saluer les améliorations réalisées dans l'approfondissement et la hausse des investissements en dehors des villes principales d'Irlande. La croissance de l'emploi régional est la plus élevée de ces 17 dernières années. Environ 58 % des emplois générés par les clients d'IDA se trouvent désormais en dehors de Dublin. Toutes les régions du pays ont vu leur taux d'emploi s'accroître en 2018. Ces chiffres reflètent l'efficacité des ressources fournies par le gouvernement, à travers l'agence, afin de promouvoir les investissements sur l'ensemble du territoire. Avec l'IDA, nous sommes déterminés à voir cette tendance se poursuivre en 2019. Nous ferons tout notre possible pour encourager plus d'entreprises à investir davantage dans les régions. »

La ministre a ajouté : « Les efforts que nous avons déployés en matière de développement et de promotion des IDE viennent compléter d'autres actions mises en place visant à améliorer la capacité et la résilience des entreprises en Irlande, notamment la nouvelle stratégie Future Jobs. Il s'agit d'une initiative pangouvernementale qui préparera notre économie en vue des défis à venir. »

Pour Martin Shanahan, directeur général d'IDA Ireland, « Les investissements directs étrangers ont transformé l'Irlande au cours des 70 dernières années. Ils continuent de stimuler l'économie grâce à une forte croissance de l'emploi de 7 %, alors que la moyenne nationale était de 3 % en 2018. Les exportations issues des IDE ont également connu une croissance de 10 % ainsi qu'une hausse de 8 % du montant des retombées dans l'économie irlandaise (salaires, produits et services), qui dépasse actuellement les 19,2 milliards d'euros. L'apport des IDE est également perceptible dans les recettes provenant de l'impôt sur les sociétés. Les entreprises clientes d'IDA représentent environ deux-tiers des recettes fiscales sur les entreprises en Irlande et un tiers des recettes sur l'impôt sur le revenu, l'USC (charge sociale universelle) et le PRSI (assurance sociale liée au salaire) pour les employeurs. Les solutions irlandaises en matière d'investissements continuent de faire écho chez les entreprises étrangères en quête de stabilité et d'assurance. »

Il ajoute : « Les chiffres de l'exercice 2018 montrent à nouveau une tendance continue de très forte création d'emplois chez les entreprises clientes d'IDA au cours des dernières années. »

« Il ne faut pas oublier qu'il y a dix ans seulement, en 2008 et 2009, l'Irlande perdait plus de 35 000 emplois liés aux IDE lors de la crise financière mondiale. » Cette expérience doit nous servir de piqûre de rappel ; rien n'est jamais acquis et nous devons faire preuve de vigilance, notamment en ce qui concerne notre compétitivité. Tous les emplois font l'objet d'une lutte acharnée dans un contexte de concurrence internationale. »

En plus des emplois directs générés et du transfert des compétences, les entreprises clientes d'IDA Ireland ont un effet extrêmement positif sur l'économie locale avec plus de huit postes créés sur un total de 10 postes dans une entreprise aux capitaux étrangers. Les retombées économiques issues des investissements des firmes multinationales (FMN) dans l'économie irlandaise comprennent les dépenses en matière de produits et de services (7,5 milliards d'euros), de salaires annuels (11,7 milliards d'euros) et d'investissements en capitaux (5,7 milliards d'euros) dans de nouvelles infrastructures.

Une part importante des recettes record provenant de l'impôt sur les sociétés peut également être attribuée au secteur florissant des IDE en Irlande.

Les clients d'IDA Ireland sont aussi des employeurs majeurs : la rémunération moyenne, de 66 000 euros en 2017, reste supérieure à la moyenne nationale (46 402 euros). Par conséquent, les clients d'IDA représentent un tiers des recettes totales du pays issues de l'impôt sur le revenu, de l'USC et du PRSI versés par les entreprises.

BREXIT
IDA Ireland a poursuivi ses efforts en vue d'obtenir un nombre considérable d'investissements faisant suite au Brexit en 2018 : plus de 55 investissements ont été approuvés, générant plus de 4 500 emplois. Du point de vue des investisseurs, la capacité de l'Irlande à proposer un climat stable et prévisible en matière d'investissements est d'une importance qui ne saurait être surestimée. À cet effet, nous continuons de nous engager de manière significative avec nos clients, luttant pour tout investissement mobile potentiel.

La langue anglaise, un engagement envers l'UE, un régime de droit commun ainsi qu'une offre compétitive existante sont certains des avantages que propose l'Irlande dans un contexte post-Brexit.

Des grandes entreprises telles que Bank of America, Morgan Stanley, Legal & General, Everest Re, Central Pharma, The Standard Club, Coinbase, Citigroup, Barclays, AXA XL, Wasdell Group, EquiLend, Thomson Reuters, BRE Global, Simmons & Simmons, Neueda Technologies and Depository Trust & Clearing Corporation (DTCC) ont toutes fait état d'une présence nouvelle ou accrue dans le pays en 2018.

DUBLIN

Dublin a continué d'accueillir un nombre considérable d'investissements directs étrangers en 2018. Il s'agit de la plus grande ville du pays, dotée d'une envergure internationale, et qui ne cesse de séduire les investisseurs. Pour que le reste du pays puisse prospérer, nous devons continuer nos efforts visant à faire de Dublin une ville où il fait bon vivre et travailler. D'autres villes internationales le font déjà et le « placemaking » (aménagement de l'espace) devient un véritable domaine aux avantages compétitifs dans des villes du monde entier. Nous devons également veiller à ce que Dublin demeure attractive pour les investisseurs.

Toujours selon Martin Shanahan, directeur général d'IDA Ireland, « La force de la capitale et des régions est la clé pour obtenir des investissements. Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, un investissement continu dans l'Irlande régionale est crucial. Nos régions sont en concurrence avec le reste du monde dans l'acquisition d'investissements, non pas avec Dublin. »

« Un placemaking efficace peut nous donner un avantage concurrentiel afin d'attirer et de conserver les compétences et les talents dont dépendent les IDE. L'aménagement et le développement de sites attractifs est la pierre angulaire du projet Ireland 2040. Sa mise en œuvre effective est nécessaire pour que les régions irlandaises et Dublin se démarquent des régions concurrentielles. »

RÉGIONS

Dans l'exécution de sa stratégie actuelle, IDA Ireland est plus que jamais déterminée à mettre en avant les différents avantages qu'ont les entreprises à s'établir dans les régions.

Au cours des quatre dernières années, IDA Ireland a concentré nombre de ses efforts dans la mise en valeur des petites et grandes villes du pays où les investissements étrangers étaient faibles, malgré les défis démographiques réels et les tendances internationales d'urbanisation.

Depuis le début de la stratégie Winning d'IDA Ireland, 407 investissements ont eu lieu dans les régions et près de 27 000 emplois nets ont été créés en dehors de Dublin. Afin de contextualiser ces chiffres, une moyenne de 102 investissements ont eu lieu chaque année hors Dublin, contre 69 investissements par an dans le cadre de notre stratégie précédente. Cette augmentation témoigne des efforts fournis par IDA Ireland en matière d'investissements régionaux et par le gouvernement pour améliorer notre offre régionale.

L'approche d'IDA Ireland visant à développer des sites stratégiques et des bâtiments performants a connu un franc succès. En 2019, IDA Ireland poursuivra son programme de construction avec les travaux déjà en cours de bâtiments performants à Sligo, Dundalk, Athlone, Waterford, Galway, Monaghan et Limerick.

UNE NOUVELLE STRATÉGIE

Le conseil d'IDA Ireland définira la nouvelle stratégie quinquennale de l'agence courant 2019. L'évolution du monde du travail et l'influence de la technologie sur des secteurs précis seront prises en compte. Des modifications profondes se produisent dans le monde professionnel et sont déjà visibles à travers les emplois créés par la clientèle d'IDA Ireland. On voit notamment la complexité des postes créés augmenter. Les compétences technologiques deviennent essentielles pour toutes les fonctions, la demande en matière de professionnels du monde des affaires est en hausse, alors que le nombre d'emplois à faible niveau de compétence tels que dans les services administratifs et de fabrication est en baisse. Cette transformation peut probablement être attribuée à trois facteurs clés de changement : l'évolution technologique, la compétitivité des coûts et le renforcement des réglementations, chacun influant différemment sur les secteurs des IDA à des rythmes distincts.

La technologie aura une influence considérable sur l'ensemble des secteurs professionnels établis dans le pays. L'Irlande devra mettre en place des solutions pour affronter ces changements dans les chaînes de valeur mondiales, comme elle l'a déjà fait plusieurs fois depuis les années 1950. À cet effet, nous pourrons compter sur l'appui du ministère des Affaires, des Entreprises et de l'Innovation et de son travail important relatif aux emplois futurs. IDA Ireland élaborera sa nouvelle stratégie dans un contexte concurrentiel sans précédent avec les autres agences d'investissements étrangers et marqué par des défis importants.

PERSPECTIVES

Martin Shanahan, directeur général d'IDA Ireland a affirmé : « Bien que les chiffres actuels traduisent des profits importants, nous devrons faire face à de nombreux risques significatifs. »

« L'Irlande est une petite économie ouverte aux échanges. Une hausse du nationalisme et du protectionnisme est susceptible d'influencer les futurs résultats en matière d'IDE. »
« Dix ans après la crise financière, la croissance économique mondiale continue à un rythme régulier. L'OCDE avertit toutefois que la croissance du PIB a atteint son point culminant et ralentit en raison d'une croissance commerciale plus faible et de politiques monétaires et fiscales moins favorables. »

« Selon le service fDi Intelligence, les projets d'investissements dans de nouvelles installations ont baissé de 1,1 % dans le monde en 2017, alors qu'ils connaissent une hausse stable en Irlande. L'Irlande a convaincu une part de marché d'IDE européens bien plus grande que prévu compte tenu de sa taille. La part de l'Irlande au sein de l'UE en matière de projets liés aux IDE était de 5,4 % en 2017, alors que son PIB ne représentait que 1,9 % de l'UE. »

« Comme nous l'avons dit l'an passé, maintenir la compétitivité de l'économie irlandaise est un objectif essentiel. Les questions soulevées par nos clients et également identifiées par le Conseil national de la compétitivité (National Competitiveness Council) concernent : le logement résidentiel (coût et disponibilité), les compétences, les investissements dans les infrastructures et l'éducation ainsi que les taux marginaux d'impôt sur le revenu plus élevés. »

« Des mesures prévues et des initiatives déjà entreprises par le gouvernement pour répondre à ces questions et mener à bien le projet Ireland 2040 permettront de convaincre les investisseurs de l'engagement continu de l'Irlande dans le maintien de sa compétitivité. »

« L'Irlande doit aussi se préparer à un scénario où la technologie, l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique et la robotique jouent un rôle plus important dans le monde du travail. »

Les investissements suivants comptent parmi les plus importants approuvés cette année :

Jaguar Land Rover a annoncé son nouveau centre d'ingénierie logicielle à Shannon, dans le comté de Clare , générant 150 emplois.
AbbVie a annoncé l'agrandissement de son usine de fabrication à Sligo, grâce à un investissement de 139 millions d'euros, et la création de 100 nouveaux postes.
MSD développera une nouvelle unité de biotechnologie à Dublin menant à la création de 350 nouveaux emplois.
MSD doit construire une deuxième usine de fabrication sur son site actuel de Carlow , générant 170 nouveaux postes. La nouvelle usine se consacrera à la production de vaccins et de médicaments biologiques. L'entrepôt et les services de laboratoire feront également l'objet d'un agrandissement.
Le groupe Deutsche Börse a annoncé le développement de ses activités à Cork avec la création de 200 postes afin de refléter la croissance des fonds d'investissement de Clearstream, sa filiale de services de post-négociation.
Edwards Lifesciences a annoncé des investissements à hauteur de 80 millions d'euros dans une nouvelle usine de fabrication à Limerick, entraînant la création de 600 nouveaux emplois.
Wuxi Biologics investira 325 millions d'euros et créera 400 postes grâce à un nouveau site de fabrication de médicaments biologiques à Dundalk, dans le comté de Louth.
Red Seal Cups, fabricant de matériel de conditionnement pour le secteur de la restauration, a déclaré qu'il mettra en place des opérations de fabrication et d'approvisionnement à Longford, sous le nom de Red Seal Cups Limited. Les nouvelles installations permettront la création de plus de 100 postes sur trois ans.
Genesys®, leader mondial en technologie liée à l'expérience client multicanale et aux centres d'appels, a annoncé la création de 200 nouveaux emplois dans le domaine de la technologie en Irlande au cours des trois prochaines années. Les fonctions requérant une grande expérience et des compétences hautement techniques seront basées dans son nouveau bureau à Galway.
Overstock.com, Inc., leader en matière d'e-commerce et de technologie, a annoncé ses projets de développer son siège européen à Sligo, en Irlande, en créant 100 nouveaux postes dans le domaine de la recherche et du développement, triplant largement son effectif actuel. Les nouveaux postes à temps plein comprendront des emplois nécessitant différents degrés d'expérience et de compétences dans des secteurs tels que le développement et le test de logiciels, l'apprentissage automatique et l'analyse des données.
Le Groupe Adéquat & Sigmar a annoncé la création de 50 emplois dans le comté de Kerry. Les postes à pourvoir, pour des profils de recruteurs internationaux, sont basés au nouveau European Talent Hub (centre européen de talents), qui vient d'ouvrir à Tralee.
Abbott doit agrandir son usine de fabrication à Donegal, ce qui mènera à la création d'environ 500 nouveaux emplois au cours des prochaines années.
Neueda Technologies, une société privée de formation, de services de développement et de conseil en informatique sise à Belfast, a mis en place un Software Engineering Hub (centre d'ingénierie logicielle) à Athlone dans le comté de Westmeath, générant 200 postes sur quatre ans.
Phibro Animal Health Corporation a annoncé vouloir créer une usine biotechnologique visant à produire une gamme de vaccins innovants pour les animaux, dans le Finisklin Business Park d'IDA Ireland à Sligo, pouvant créer jusqu'à 150 postes sur 5 ans.
Bausch Health Companies Inc. a annoncé le développement de sa capacité de fabrication de lentilles de contact sur son site de Waterford, créant 100 nouveaux emplois répartis entre les deux sites. Bausch Health compte actuellement près de 1 350 salariés à Waterford.
Avery Dennison Corporation a annoncé son intention d'étendre ses opérations de fabrication de produits médicaux à Longford, augmentant la capacité de production intégrale d'équipements médicaux de son unité Finesse Medical Ltd. et l'offre pour ses clients. Ainsi, 200 nouveaux postes seront créés.
Central Pharma a annoncé la mise en place d'un centre d'approvisionnement et de conditionnement accrédité EMEA dans le bâtiment d'IDA dédié à la technologie de pointe à Tralee, dans le comté de Kerry, créant 100 emplois sur cinq ans.

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland